Expression du jour -338-

Publié le par Emmabelle

Le travail

A la mords-moi le noeud

Cette locution argotique apparut au début du XXème siècle sous la forme "à la mords-moi le jonc". "Le jonc" désignait l'or. Jadis, on en fabriquait la monnaie. Et pour discerner une vraie pièce d'une fausse faite avec d'un alliage médiocre, on la mordait pour vérifier son authenticité. Cependant, par "jonc" comme par "noeud", l'argot sous-entend le "pénis" avec les expressions suivantes "peler le jonc" pour importuner, "se peler le jonc" pour avoir froid

C'est quelque chose de mal fait, sur lequel on ne peut pas compter, pas fiable...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Salut ma belle !

Bon eh bien, je n'entendrai plus jamais cette expression sans avoir envie de rire et sans penser à ton explication !

Énormes bises
Répondre
E
Coucou mam'zelle Sandrine !

LOL toujours délicate à employer avec ses sous-entendus, son double-sens, fallait oser l'écrire et tant mieux si ça fait rire hihi... :-D
Tout plein de gros bisous lumineux pour un bon lundi !

M
Quelque chose qu'on ne veut surtout pas... Bonne journée ma belle amie dans la joie et la tendresse, gros bisous!
Répondre
E
Coucou ma jolie Maria-Lina :)

Tout à fait d'accord avec toi...
Arfff...cette expression prête toujours à confusion avec son caractère érotique lol
Des gros bisous du coeur ma douce amie pour un jeudi chaleureux et bien plaisant ♥