L'ange du jour

Publié le par Emmabelle

ANIEL, Dieu des vertus (Hiérarchie angélique : Les Puissances)

Ange gardien des personnes nées entre le 24 et le 28 septembre

Il symbolise le courage et l'inspiration divine...

L'aide : Aniel est celui qui accompagne votre transformation. Vous arrivez à un niveau de compréhension qui vous met en balance entre le spirituel et le matériel. Aniel vous attend à cet endroit pour vous encourager, vous montrer que vous êtes sur la bonne voie, celle du vrai. Il vous aide à développer votre volonté tout en favorisant votre indépendance. Il libère les dépendances affectives afin de retrouver la sérénité. Il vous élèvera encore, si vous suivez ses conseils.

 La situation : Entre deux votre coeur balance. Vous vivez un moment de votre vie à partir duquel il y aura clairement un avant et un après. C'est ce dernier qui intéresse Aniel et pour lequel il vient à votre appel. L'heure n'est pas à se retourner ni même à espérer. Juste à donner le meilleur maintenant. La suite en dépend. Il est recommandé aux personnes qui vivent trop dans le "passé" pour les aider à aller de l'avant, à accepter le changement.

L'amélioration : Aniel vous interpelle. Si vous commencez à prendre du recul face à certains comportements ou attachements matériels qui vous attirent ou que vous avez, c'est un signe que votre ange dont la lumière opère sur vos actes et vos pensées. Laissez-le entrer il vous apporte le courage de chercher la nouveauté et celui de résister à replonger dans le passé. Il nettoie les pensées négatives qui polluent l'esprit et qui sont néfastes pour la santé.

Développe les qualités : brise les vieux schémas - crée de nouvelles idées - développe l'indépendance - purifie les mémoires négatives en lien avec les dépendances -

Transforme les petits défauts : peur du changement - tendance à vivre dans le passé - dépendances de toutes sortes - mentalité trop terre à terre

♥C'EST LE MOMENT DE SORTIR LE PARAPLUIE ! BON MERCREDI ♥

 

Publié dans Les Anges de l'Amour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article