Révélation du test mystère pour Lui

Publié le par Emmabelle

 

 

 

REVELATION DU TEST MYSTERE POUR VOTRE HOMME (1)

 

7972910-sirene-decouvre-coffre-aux-tresors.jpg 

Si vous n'avez pas encore joué le jeu, je vous donne rendez-vous ici

 

 

 

 

 

 

Le test révèle :

 

La façon dont il dissimule sa vraie nature.....et révèle aussi, bien sûr, sa vraie nature !

L'objet qu'il a offert à la sirène représente le moi social, la façade derrière laquelle il s'abrite en réaction à son milieu, ou en raison de son éducation : c'est le personnage qu'il extériorise.


Son butin, c'est sa vraie nature, son instinct profond.

Selon les cas, les deux peuvent coïncider ou être aux antipodes l'un de l'autre.

Vous n'êtes donc pas au bout de vos surprises !

 

 

 

 

 

 

Qu'a-t-il offert à la sirène ?



sirene25.jpg

 

 

 

 

LA CLEF : du mystère, de la distance....il se cache derrière une forme d'indifférence
Il semble se méfier des débordements, des confessions intimes, enfin en apparence. La clef représente le pouvoir de s'ouvrir, ou de se fermer, de couper le contact avec les autres. Il tient ses distances, une distances protectrice, voilà sa carapace. Pas question de dévoiler ses sentiments à toute volée, de révéler ce qui le blesse ou le rassure, sauf en ligne, derrière un clavier. Pas toujours facile de l'aborder. Il préfère être énigmatique plutôt que charismatique. Pas de show off, de déballage affectif....ni d'abandon.

Pour en savoir plus

On l'accuse d'indifférence, il entretient une pointe de mystère autour de sa personne, mais qu'en-est-il vraiment ? Regardez ce qu'il a choisi de cacher dans le coffre.....

 


 

séparation barre-copie-1

 

 

 

L'ARC : Il se cache derrière des responsabilités, le besoin de démontrer de quoi il est capable.

Avec son arc, il ne cherche pas à amadouer, mais à impressionner. Sûr de lui, il donne l'illusion qu'avec lui aux commandes, il n'y a pas de place pour le doute, d'où parfois son côté "Moi, je sais, je vais t'apprendre". En apparence, il est élitiste, so chic ! L'arc qu'il a choisi d'offrir à la belle sirène est l'arme de l'ambition, de la précision, donc du contrôle de soi et de ses émotions.

Pour en savoir plus

On lui aura inculqué le besoin de démontrer à tous de quoi il est capable, mais de quoi est-il vraiment fait ? A-t-il envie de délirer, de se lâcher, de marcher en tongs ?

Allez vite regarder ce qu'il a caché dans le coffre.

 

 

 

séparation barre-copie-1

 

 

 

LA STATUE : Il se cache derrière les autres
Conciliateur, protecteur, rassurant, caressant, sentimental....Ouf ! La liste de ses mérites est longue, normal : cet homme comprend les femmes. Face à la sirène, il utilise les mêmes armes qu'elle ; il cherche à la charmer, à l'envoûter. Dans la vie, il focalise son attention sur les autres, il perce à jour ce que l'on cherche à dissimuler, il fait preuve d'une grande réceptivité, renvoyant aux autres ce qu'ils veulent voir ou entendre sur eux-mêmes et évitant ainsi de s'exposer.

Pour en savoir plus

Écran de fumée ou véritable empathie, allez vite voir ce qu'il dissimule dans le coffre.


 

 

séparation barre-copie-1

 

 

 

LE FLACON : Il se cache derrière sa force

Voilà un Tarzan perdu dans la ville. Il affiche son refus de se laisser enchaîner, accaparer par la routine, les femmes, les heures de boulot, le port de la cravate. Le flacon renferme son impulsivité, son animalité. Au quotidien, cela se traduit par le besoin d'être dans l'action. Mauvais perdant, lui ? Oui, mais par peur du surplace ; il peut donc paraître insaisissable, indomptable. A moins d'être une it girl qui rebondit encore plus loin que lui, on se demande comment le suivre dans sa course.

Pour en savoir plus

Ça, c'est l'image qui lui colle à la peau. Qu'en-est-il vraiment ?

Vite, on découvre ce qu'il a caché dans le coffre.

 

 

 

 

séparation barre-copie-1

 

 

 

Venez vite découvrir ce que votre homme a bien pu cacher dans le coffre,

page suivante, rendez-vous ici.


 

 

séparation barre-copie-1

 

Publié dans Je-Test

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article